Skip to content

Orangina trompe ses fans sur Facebook

Par Julien & Arnaud le 14 fév 2012

EDIT : Suite à ce billet, nous avons été contactés par la marque Orangina, qui nous a précisé ne pas être au courant de telles pratiques, et y être par ailleurs opposée.
Ils ont mené leur enquête de leur côté, et ont accepté de nous rencontrer pour répondre à nos questions : interview à lire ici.

On dit « trompe », on aurait presque pu dire « arnaque ». Car si le mot peut sembler fort, c’est juste un synonyme de tromperie, non ? Une arnaque finalement, qu’est-ce que c’est ? C’est vous faire croire quelque chose qui n’est pas vrai.

Les apparences

Regardons un peu la page Facebook de la marque Orangina : en apparence, tout va bien. Près de 300 000 fans, des posts réguliers, likés / commentés / partagés par la communauté, etc.

D’ailleurs, en parlant de cette communauté, on s’aperçoit que sur les publications, on retrouve souvent les mêmes fans derrière les interactions. Si si, regardez bien, il suffit de prendre quelques posts au hasard pour voir que ce sont généralement les mêmes fans qui likent / commentent / partagent.

Rien que du très normal dans tout cela : ce sont très certainement les fans les plus actifs, les véritables ambassadeurs de la marque, qui sont très présents sur la page et impliqués sur la plupart des posts.

 Orangina trompe ses fans sur Facebook

 Orangina trompe ses fans sur Facebook

Oui mais.

Car il y a un « mais », forcément. Parce qu’à un moment, on finit par se demander « qui sont ces gens qui vont à chaque fois interagir avec les statuts de la page ? »
Alors on les a stalké. Oui oui, n’ayons pas peur des mots. On a cliqué sur leurs profils pour voir qui ils étaient, pour tenter de comprendre un peu cet amour inconditionnel qu’ils semblent porter à la boisson pulpeuse.

Et là, surprise.

Nous tombons sur deux types de profils :

- des profils d’users, n’ayant quasiment aucun ami, fans de très peu de pages Facebook, et dont la seule activité se borne visiblement à partager et commenter les statuts d’Orangina France…

- des FanPages assez étranges, puisqu’elles aussi ne font que relayer les statuts d’Orangina France, et ne comptent quasiment aucun fan…

En voici quelques-uns :

 Orangina trompe ses fans sur Facebook

 Orangina trompe ses fans sur Facebook

 Orangina trompe ses fans sur Facebook

Etc, on ne va pas tous les citer, y en a pas mal d’autres visiblement.

La conclusion de tout cela paraît évidente : la plupart de ces profils et de ces pages sont très certainement des fakes, créés uniquement pour améliorer les taux d’interactions de la page.

Un exemple parlant ?

Prenons un exemple. Prenons le statut le plus tristement célèbre de la page Orangina depuis sa création, celui sur les roux. Mais si souvenez-vous, il y a quelques mois la marque s’était offert une petite polémique en mettant un statut dénigrant envers les roux.

Nous avons repris ce statut ci-dessous. Pour faciliter la lecture, nous avons retiré des commentaires (ceux genre « pffff c’est n’importe quoi », « vous devriez avoir honte d’insulter les roux », etc.) et nous avons encadré en rouge les interventions des profils / pages qui nous paraissent suspects :

 Orangina trompe ses fans sur Facebook

Ça semble assez évident non ? Les petits salopiauds ont bel et bien l’air d’utiliser une paire de comptes pour se faire passer pour des consommateurs et venir ainsi prendre leur propre défense, en douce. Si vous avez encore des doutes, n’hésitez pas à regarder par vous-mêmes ces profils étranges, vous verrez ça saute aux yeux. Outre le fait que le ton et les termes utilisés par ces comptes sont très similaires, vous verrez distinctement qu’ils fonctionnent en circuit fermé : ils se likent entre eux, se partagent entre eux, …

Lamentable…

La marque trompe donc bien ses fans sur Facebook : elle leur fait croire qu’ils discutent entre eux, alors qu’ils discutent avec de faux comptes. Elle leur fait croire qu’elle attache de l’importance à leurs opinions, alors qu’elle ne cherche qu’à en donner l’illusion.

Surtout, ne pas laisser les gens avoir des avis et discuter. Non non, il faut qu’ils disent ce qu’on veut entendre uniquement, il faut qu’ils disent aimer la marque et puis c’est tout, sinon c’est qu’ils n’ont pas bien compris. Et on utilisera des faux comptes pour les insulter et les remettre dans le droit chemin s’il le faut.

Ces faux profils / page fakes ne sont pas utilisés que pour cela, évidemment. Une question sur la FanPage qui met du temps à prendre et n’entraine pas assez de réponses ? Hop, deux ou trois de ces comptes viennent à la rescousse. Besoin de likes sur un statut ? Même chose. Et bien entendu, des partages Facebook, ça fait grimper les stats de la page, et ça fait toujours bien dans les reports.

Orangina est visiblement restée bloquée à l’époque des pubs traditionnelles : « Tiens, voilà notre contenu, maintenant tu as juste le droit de te taire, d’aimer ce qu’on te dit et d’acheter nos produits. Quitte pour cela à ce qu’on prenne des libertés avec l’éthique ».

En parlant d’éthique justement, on se faisait il y a quelques jours la réflexion qu’il y avait de moins en moins d’éthique sur le web. Merci à Orangina de nous en apporter la preuve sur un plateau. La marque n’a visiblement pas compris l’intérêt des réseaux sociaux. Au lieu de jouer le jeu, d’être transparente, engagée, et à l’écoute de ses fans, elle préfère se moquer d’eux, en utilisant des faux comptes dès qu’il y a la moindre critique, pour éviter d’avoir à répondre franchement.

En trichant et truquant les conversations qui ont lieu sur sa page Facebook, Orangina a choisi de  tourner le dos à l’esprit même des réseaux sociaux,  plutôt que d’agir avec ses consommateurs comme toutes les marques se doivent de le faire : sincères et honnêtes. Inutile de dire qu’on trouve ce genre d’attitude assez lamentable…

Catégorie → COUP DE GUEULE

210 commentaires
  1. C’est quand même étonnant, ça serait pas les même que ceux qui ont acheté des followers ou des fans FB… #OhWait

  2. Laurent B permalink

    Julien, Arnaud sérieux vous arrivez de quelle planète !! :)
    La puissance Facebook utilisée par les marques, et alors ?
    Ils ont raison les marques d’utiliser cette technique puisque c’est possible !
    Je serais même d’accord pour être rémunéré par Orangina temporairement pour balancer des com sur leur pages et les partager.
    Orangina ne sont certainement pas les seuls, des stratégies très pointues existent dans toutes les boites pour pousser la visite des pages Facebook et ailleurs.
    Au fait z’avez vu les mecs y’a même des gens qui balancent des tweets rémunérer, alors choqués ? un nouvel article ? ..lol

  3. C’est bien simple, il y a deux options lorsqu’on souhaite engendrer une certaine émulsion sur un réseau social tel que FB :

    1) Créer un contenu assez intéressant pour que la traction organique de l’animation sociale prenne forme.

    2) Artificiellement construire de l’animation sociale sans se préoccuper de créer la matière.

  4. Bravo pour votre travail de recherche sur la page Facebook d’Orangina ! Super intéressant et super inquiétant également de voir ce genre de pratiques, d’autant plus que le « community manager » de Fred&Farid qui gère la page Orangina est toujours aussi fier de lui sur Twitter (voir ses derniers tweets).
    A quand les agences certifiées sur le community management ?

  5. Che Guevara permalink

    Ca pourrait devenir un mème :

    Si Mathieu avait connu Che Guevara :

    Je ne comprends pas ce déchaînement !
    Au lieu de critiquer, de s’acharner :
    1/ prenez vos téléphones et appelez les Etats-Unis
    2/ proposez une alternative plus efficace
    et, à vous entendre,
    3/ ils diront OK, on signe !

  6. le CM d’Orangina va en devenir roux de rage ;-) En tant que CM, il arrive souvent d’avoir une « pression » concernant les résultats et les intéractions, mais basculer du côté obscur dessert toujours, comme le montre si bien ce bad buzz…
    Autant faire des contenus de qualité, donner de l’exclusivité et réellement animer, y’a que ça de vrai.

  7. ils se sont bien fait secoués chez Orangina, aux dirs com de mieux choisir leurs partenaires.

    @Thomas | d’accord avec l’idée mais ce cas n’a rien à voir avec les stagiaires, c’est une culture d’agence et plus précisément celle de leurs patrons.

  8. On est vraiment en plein dilemme (pseudo) moral d’un microcosme de CM qui se regardent les uns les autres le nombril et criant comme une vierge quand l’un d’entre eux est surpris à bullshiter.

    Les voir s’indigner ainsi et réclamer un dialogue « franc et honnête » de marques qui nous vendent leurs produits enrobés d’un dialogue marketing qui te ferait passer du Nutella pour une pâte à tartinée composée uniquement de lait, de noisettes et de chocolat, j’ai envie de rire un bon coup.

    Pour votre santé, évitez de croire trop social, trop marketing, trop attachement à une marque ;)

  9. Insky permalink

    L’article est sympa et bien fait. Maintenant ce genre de méthodes n’est pas un scoop. Orangina de « pincé », combien d’autres pratiquent cela ?

    Avant les réseaux sociaux, la méthode était appliquée sur les forums.
    Avant les forums, la méthode était appliquée sur les livres d’or.
    Avant les livres d’or, la méthode était appliquée avec des fichiers de faux clients satisfaits…

    C’est vieux comme le monde tout çà ^^

  10. bridinet permalink

    Il n’y a pas de mauvaises agences, il y a juste de mauvais annonceurs ! Car finalement , ce sont les annonceurs qui choisissent leurs agences, leurs interlocuteurs, leurs campagnes … Voilà, dans ce cas, Orangina a opté pour le mauvais goût dans la forme comme dans le fond sur tous les media…On est loin d’une boisson fraîche !

  11. Mickey permalink

    Gontran Jules, c’est le CM sur Orangina chez FF…

  12. Sixte Matik permalink

    je plussoie le commentaire de MasterLudo on est en pleine gangbang CMophile !
    Les marques sont les 1eres à essayer de vous la mettre avec toutes sortes de techniques marketing.
    Arretez de faire les vierges effarouchées.
    TOUTES les marques achetent des Like..
    Je ne connais pas les personnes tenant ce blog et je ne suis pas un pubar mais pendant que vous passiez du temps à faire cette « enquête » vous auriez pas mieux fait de chercher à générer des Euros de votre coté ? #MyTwoCents

  13. Des pratiques bien malheureuses. Triste réalité !
    Mais c’est clairement avoir bien peu d’estime pour les vrais clients … et finalement creuser sa tombe un peu plus.
    Faudra-t-il donc attendre la version Panda de Facebook pour faire le ménage.

  14. thierry permalink

    Oh, vous ne comprenez pas le second degré !! Moi j’adore cette agence, je vais les suivre sur fb et tw, tellement je les adore …

    (non je deconne, ils sont grillés dans la profession…je pense qu’on va voir un appel d’offres pour Orangina dans Stratégies très bientot ! )

  15. même si je serais fan de la petite bouteille jaune, je n’irais pas une seule fois sur la page d’une marque pour le dire, cela ne regarde que moi alors ce genre de pratique ne m’étonne pas le moins du monde et ne me fait ni chaud ni froid. Je pense même que cela doit être assez courant pour les pages des fans pour gonfler le compteur. Des pratiques douteuses certes mais celles de Facebook ne le sont pas moins, d’arriver à convaincre autant de personnes de suivre comme des moutons de telles pages qui n’ont pour seul but de les retenir un peu + encore sur leur réseau, de contrôler leurs faits et gestes, leurs habitudes de vie et de consommation pour pouvoir mieux les pister et en tirer profit grâce aux renseignements récoltés pour s’enrichir sur leur dos.

  16. Nads permalink

    Et alors !Connaissez vous le net buzzing ou le SEO alors renseignez vous

  17. will permalink

    Fred&Farid = agence d’orangina et cette agence a elle même acheté des followers sur twitter.
    Escrocs.

  18. C’est une technique vieille comme le monde et qui se retrouve à tout les niveau. A l’époque, c’était sur les forums et un peu après les commentaires de blogs. Il n’y a rien de surprenant dans cette pratique, ce qui ne veut en aucun cas dire que c’est judicieux.

    Qu’on se le dise, l’esprit humain accordera bien plus d’importance en voyant de gros nombres que de petits. Ce phénomène est démultiplié sur les réseaux sociaux car ces un critère visible sans forcer.

    Par contre, ça ne peut en aucun cas être une stratégie pérenne de communication puisque l’objectif final n’est pas le nombre mais bel est bien ce qui se passe après. Orangina a essayé, ils se sont fait remarqué, comme bien du monde (confer les éventuels followers de Morano et les potentiels spambot).

    Je serais simplement curieux et l’analyse serait plus poussée si on pouvait savoir depuis combien de temps cette « stratégie » est en place.

  19. Marta permalink

    …la catastrophe..limite drôle!! Il faut vraiment qu’ Orangina change son Community Manager…!!!

  20. AGENCE ANIS permalink

    n’est-ce pas FRED & FARID qui gère le CM ?

  21. Orangina rouge, mais pourquoi est-il aussi c** ? Parce que !!!!!

  22. Leax permalink

    Dans un sens, leur méthode n’est pas complètement illogique… Car après tout, le discours d’une marque relève plus d’une histoire inventé que d’autre chose. Pour autant, prendre les consommateurs pour des imbéciles n’est sans doute pas la meilleure des stratégies à envisager…
    http://www.capital.fr/a-la-une/interviews/la-publicite-ne-doit-pas-prendre-les-gens-pour-des-imbeciles-699515

  23. Alexandra permalink

    La question n’est pas de savoir si c’est vieux ou si ça se fait, evidemment, que beaucoup le font et que ça se faisaient déjà sur formus et blogs et on peut comprendre ce choix! Mais lorsqu’on veut utiliser les réseaux sociaux à bon escient et ed façon durable, la première règle est la transparence….. Et au pire, il ne faut pas se faire prendre sinon fini la proximité avec ses « fans » et la crédibilité du CM…

  24. Ça c’est la honte pour Orangina :D Cramé à un kilomètre mdr mais franchement bien vu ! Ça ne m’étonnerait pas que d’autres grandes marques fassent la même chose d’ailleurs… ;-)

  25. Bah faut croire que le cas Orangina est un exemple de plus pour nous donner une idée de ce que les incultes appellent marketing internet. Et pour appuyer le fait que moi aussi je trouve ça lamentable c’est qu’en dépit de vrais bosseurs qui se tuent à fournir un super contenu, à dépenser du temps et de l’argent pour bien se positionner, y en a qui choisissent le chemin facile(et qui y arrivent :( ) et osent appeler ça du SMO!

  26. Bravo, très bon article et qui est très utile en plus.

  27. C’est une technique de plus en plus répandue. On peut comprendre les points de vue « pour » et « contre », mais il est vrai que cette technique n’est pas du tout éthique.

  28. C’est malheureusement des choses de plus en plus courantes…

  29. Véritable enquête sur le web. Bravo pour ces recherches !

  30. Julien et Arnaud en chevalier blanc :-)
    Depuis les débuts de l’internet en France (1996), j’ai toujours vu des « abus » dans les stratégies de visibilité. Je m’y suis même jeté dedans dans les années 99-2002, avec il faut le dire, pas mal de succès ; environ 8000€/jour de recette dans la rencontre, ca change une vie !.
    Mais la « guerre » avec les européens et usa sur des textes bidons traduits sur des … millions de mini sites avec redirection devenait une folie sans nom !

    De plus, il était tellement facile de déceler l’algo performant qui placait un site premier sur altavista, lycos, voilà etc … une petite mise a jour et ont arrivais a poluer les 500 premieres pages des moteurs avec des milliers de sous domaines … tout en admirant les compteurs de FRANCS qui s’affolaient …

    … et Google est arrivé … 2002 / 2004, des millions de NDD blacklistés, + de 1000 pour moi … fin de la partie … Mais quelques part, heureusement, c’était vraiment du n’importe quoi.

    10 ans plus tard … tout le monde est internaute, même le Pape … alors il faut montrer patte Blanche , car il y a tellement de veille, qu’on se fait vite prendre … comme Orangina …

    Les projets de « ruse » ont aucune chance d’aboutir, et les moyens ne font pas tout. Ce temps est révolu, et le succès d’une marque se construit désormais sur la durée , l’hétique et la qualité de service.

    J’ai donc fait une V2 de mon très vieil annuaire dans cet esprit, rendre le meilleur service. Des annuaires, il y en a des tonnes, mais j’ai planché sur un idéal, aussi bien pour les internautes, les entreprises, un peu de SEO, rester équitable, éviter les options « risquées » ou transgressables (commentaires etc …).Le site n’est pas totalement fini, mais de petits commerçants commencent a prendre l’option payante ainsi que de grandes marques, ce n’est donc pas si mauvais que ça.
    Petit aperçu : http://www.annuairefrancais.fr/armes-munitions/

    Certes, je rame bcp dans le code, la com etc , mais c’est plus sympa de construire sur du « clean » que de se jeter dans toutes les combines tordues pour faire du trafic …. Dailleur, je n’ai fais aucune campagne de ref pour l’instant, et je pense que je n’en ferais pas, le trafic monte tout seul et le nombre de retour d’internautes augmente aussi.

    Il y aura toujours ceux qui vont calculer d’avance et tout faire pour arriver a leur fin, et ceux qui font et attendent que la sauce prenne naturellement. Ceux qui feront tout pour arriver a prendre quelques euros avant tout, et ceux qui réfléchiront a rendre le meilleur service pour que le client soit content de payer … Sur internet, les premiers ont de moins en moins de chance de réussir …

    Je reste sur mes positions du début des réseaux sociaux, les entreprises n’ont rien a y faire ni a gagner, sauf exception. Facebook va se planter avec sa strat sur les entreprises, le réseau n’en fondamentalement pas fait pour cela …

    Voilà un avis d’un vieux loup du web …

Trackbacks & Pingbacks

  1. Acheter des followers, une solution pour votre entreprise? - Arkemo
  2. #116 Témoignage d’une vraie fan. «
  3. Le top 10 des mauvaises pratiques sur les réseaux sociaux | MediaNaranja
  4. Orangina: vero succo, finti fan | Tech Economy
  5. Faux comptes Orangina : bilan 1 mois après
  6. 17: Le Bouche à Oreille et les Réseaux Sociaux | Neuromonaco
  7. Faux profils démasqués : la pulpe reste bien en bas chez Orangina - Social Media Optimisation
  8. Le cas Orangina va-t-il secouer les annonceurs ? | La Minute Digitale
  9. Les marques et les réseaux sociaux - Blog CRM
  10. Bad buzz : au secours ! | Tendances Com
  11. Don't Create Fakes To Hack Facebook's News Feed - AllFacebook
  12. La com’ de Danone et Nestlé envahit Facebook » OWNI, News, Augmented
  13. La com’ de Danone et Nestlé envahit Facebook «
  14. Lila - Become an influencer
  15. Interview de Community Manager : Annabel Saint-Paul d’aspweb.fr | ConseilsMarketing.fr
  16. ANOV Blog | L’importance des rencontre IRL pour vos communautés
  17. Une semaine de lol sur le web | Coups de pub
  18. J'ai un pote dans la com' » Secouez la com’, sinon l’éthique… elle reste en bas !
  19. Médias Sociaux : comment lutter efficacement contre la fraude aux fans | RomainPechard.com
  20. Twitter, Facebook et ces faux profils... La mode des fakes ? | Chronique d'une working girl 2.0
  21. The Dark Side of Monitoring and Measurement - Claire Regan
  22. Triche, fake et "faux-lovers" dans les médias sociaux | Nunalik
  23. Carambar, retour sur une mauvaise blague | Florian Meyer .fr
  24. Faux fans, achats de clics… que valent les chiffres en ligne ?Le blog de NordNet
  25. Les faux avis de consommateurs, un business juteux ! « Wibme
  26. Le Beau & La Bête | Blog marketing & lifestyle, le Beau ce sont les marques et la Bête c'est moi.
  27. Choisir son prestataire en web social
  28. Community Manager ou troll, il faut choisir ! | Atchik Services

Ecrire un commentaire

Note: le XHTML est autorisé. Votre adresse mail ne sera jamais publiée.

Abonnez-vous aux commentaires par RSS