Skip to content

Lesieur remet de l’huile sur le feu

Par Julien & Arnaud le 15 avr 2011

Il y a quelques jours, nous avons eu l’occasion de rencontrer des huiles (hohoho) de chez Lesieur, qui nous ont présenté leur toute nouvelle campagne téloche. Au-delà de la démarche, sympathique au demeurant puisque très personnalisée (on était loin de la classique présentation blogueurs avec 35 invités où finalement personne n’a le temps de poser de vraies questions et d’avoir des réponses pertinentes, en fait il n’y avait que nous et ça c’était vraiment intéressant), on s’est surtout intéressés à ces nouveaux spots, réalisés par l’agence Fred&Farid pour le compte de la marque.

Parce qu’il faut bien avouer que les spots Lesieur, ces dernières années, c’était pas vraiment ça hein. Du clip, des chansons, mais au final aucune n’a réussi à égaler LE spot de la marque qui a marqué durablement les esprits. Çui-là, là :

Avouez, ça vous a dit quelque chose non ? Même aux plus jeunes d’entre vous, vous l’avez déjà vu, ou bien vous avez déjà entendu ce slogan culte « Pas d’erreur, c’est Lesieur ». C’est un des grands classiques, avec « Quand y en a marre, y a Malabar », « Quand c’est trop, c’est Tropico », etc. Des années après, ce spot est encore dans les mémoires, et cannibalise les plus récents en score d’agrément. Alors, la mode étant aux reprises, à la nostalgie des années 80, et au come back des vieilles pubs (Mars, Mousseline, …), l’occasion était trop belle pour Lesieur et son agence de se servir de ce passé publicitaire.

Voici donc en exclu le premier de ces nouveaux spots Lesieur :


Nouvelle pub Lesieur Colza par coupsdepub

Annonceur : Lesieur
Agence : Fred & Farid Paris
Réalisateur : Harvey B. Brown
Chorégraphie : Brahim Rachiki

Bon, soyons honnêtes (allez, on la tente : ne nous racontons pas de salades), ça fera pas un Lion d’Or à Cannes hein (ou alors il va vraiment falloir des sacrées magouilles qui finiront de décrédibiliser la compétition). Non non, ça ne va pas révolutionner le monde de la création publicitaire, ce n’est pas  Tipp Ex ou Magnum. Mais bon ça on s’y attendait. En revanche par rapport à ce qu’a fait la marque précédemment, ben là déjà y a un écart de niveau appréciable. Car si conceptuellement le spot est pas fou, au niveau de la réal, on ne peut que saluer les efforts qui ont été faits : transitions visuelles superbes, rythme intense, esprit clip bien foutu, et cette satanée chanson qui reste en tête avec ses paroles niaises façon années 80, … Sans oublier bien sûr, la signature, « Pas d’erreur, c’est Lesieur« , qui va rappeler des choses à beaucoup et trotter dans la tête de pas mal de monde dans les semaines à venir. Dans le genre, c’est bien fichu.

Deux autres spots du même genre sont à venir ensuite. Petit regret, la légèreté du dispositif de lancement notamment en ce qui concerne les réseaux sociaux : il y a certes un mini jeu SMS relayé sur Facebook, mais au-delà de cela… c’était peut-être l’occasion de faire quelque chose d’un peu plus ambitieux.

Enfin bon, il y a fort à parier que, en jouant sur la corde « souvenirs des années 80″, cette campagne va s’attirer une assez belle notoriété. Comme quoi il n’y a pas forcément besoin de caser de l’humour gras pour que ça marche (ok c’était juste pour caser la vanne, on va arrêter là).

Allez, quand même, comme on est trop cools on vous met même le making of du spot :

Catégorie → VIDÉO

11 commentaires
  1. zigo permalink

    Vous êtes rémunérés pour parler de truc un poil naze ou totalement inintéressant ?? si c’est le cas j’espère que vous facturez un max … plus sérieusement je ne doute pas que ces spots aient un intérêt pour un client mais d’un point de vue créatif ??? je ne vois même pas l’intérêt d’en parler … et pour le lion d’or le père Fed avait bien réussi a obtenir un lion pour une barre de céréales au début de la création de son agence alors qu’il faisait parti du jury donc tout est possible … plus rien ne m’étonne ….

    Quand est ce que vous refaites des billets sympas plutot que de nous parler de vos soirées petit fours payé par l’annonceur ou on vous a passé des spots bidons ??

  2. Bah nous on aimerait bien se faire payer pour parler de n’importe quoi, mais les annonceurs ils veulent pas, alors bon (et au passage il n’y avait aucun petit four, à notre plus grand regret).
    Non sérieusement on se disait bien que quelqu’un allait nous faire une remarque de ce genre. C’est pour cela qu’on a bien pris soin de préciser dans le billet que ce spot n’allait pas changer le monde de la pub, que créativement son intérêt était limité, et qu’on le mettait en avant plutôt parce que c’était la dernière expression d’une grosse tendance en ce moment dans la pub, à savoir faire appel aux spots cultes des années 80.
    L’autre intérêt c’est la réal qui dans le genre (cette précision est très importante) est plutôt pas mal foutue.

    Mais bon, effectivement tu as raison, on va essayer de revenir à des choses plus originales et plus axées « création » dans nos prochains billets. Le hic c’est qu’en ce moment, à part Magnum, on n’a pas vu passer tellement de tueries, loin de là même…
    Merci pour la piqûre de rappel :)

  3. zigo permalink

    Bahh alors pourquoi vous parlez pas de Magnum, le jeu est bof bof mais la realisation du site en lui même defonce tellement que ça ça fait un vrai sujet sur un advert game qui en met plein les mirettes pas comme la ressucée de 13eme rue qui remet le couvert ( si vous voyez ce que je veux dire ) qui est plutot moyen …

    Je conçois que ce soit les vaches maigres en france mais y’a des trucs pas mal dans les pays a côtés et pas que du skittles … moi je dis ça c’est parce que je vous aime bien et que vous vous faites de plus en plus rare sur votre blog !!

  4. Vince permalink

    Complètement d’accord, c’est chiadée mais c’est pas du lourd non plus.
    Par contre, je crois que j’ai raté un truc (en même temps, ça fait 3 mois que je suis en Angleterre sans Internet, un enfer) : ?Magnum? il se passe quoi avec Magnum ?

  5. Magnum, c’est ça : http://pleasurehunt.mymagnum.com/
    (en Angleterre ? Veinard)

  6. Bah ouais mais avec ce beau temps hein, difficile d’être assidus. Non sérieux on va sûrement faire un billet sur Magnum et deux trois autres conneries, pour l’instant on est en train d’échanger avec quelques personnes pour essayer de se faire un avis qui aille au-delà du « ça tue! » ou « c’est nase ».

  7. Vince permalink

    ouais en Angleterre, parce que « l’anglais est indispensable pour trouver un boulot ».
    Merci pour le lien. J’attends votre prochain billet sur Magnum avec impatience, parce que là c’est un co-branding de fou, je suis pas contre un peu plus d’infos là-dessus.
    Bon week end :)

  8. Patoche permalink

    Visuellement c’est completement pompé sur ce clip de Michel Gondry: http://youtu.be/Hmpxsk3dHaA et au niveau du son là je crois que c’est plus qu’évident c’est completement pompé sur le style de Yelle http://youtu.be/YU0YFzGkli8. Ils sont très très inspirés chez fred et farid…

  9. Dans la pub actuellement il y a comme un petit air des années 70-80. Après le recyclage de Perrier avec La main, celui de la purée Mousseline, de la barquette Danette… voilà maintenant Lesieur. C’est plutôt sympa pour ceux qui ont connu ces pubs durant leur enfance. Il y a encore sans doute encore quelques pépites à ressortir des placards.

    Faut-il y voir un manque de créativité ?

  10. dfghjk permalink

    Quelle m. ces pub… De toutes les façons la pub en général c’est nul !!! Quel abrutissement des masses !!!!

  11. Ah ben ça c’est le deuxième effet Fred&Farid hein mon bon monsieur.

Ecrire un commentaire

Note: le XHTML est autorisé. Votre adresse mail ne sera jamais publiée.

Abonnez-vous aux commentaires par RSS