Skip to content

Les Évangiles, c’est rien que des conneries !

Par Julien & Arnaud le 3 août 2009

On a mis un petit temps à comprendre ces annonces, essentiellement parce qu’on ne connaissait pas l’annonceur. St Matthew-in-the-city, c’est tout simplement une Église progressiste anglicanne.
Du coup, allelujah, tout s’éclaire, dès lors qu’on a réalisé que cette église progressiste se veut tournée vers l’avenir et critique l’Église traditionnelle et conservatrice, tournée vers leschoses du passé comme les Évangiles. Une critique plutôt directe, en l’occurence !
À quand la publicité comparatrice entre les différentes Églises ? Prions pour que la créativité n’en patisse pas…

 Les Évangiles, cest rien que des conneries !

 » The Gospel. Truth?  St Matthew-in-the-city »

 Les Évangiles, cest rien que des conneries !

 » The Gospel. Truth?  St Matthew-in-the-city »

 Les Évangiles, cest rien que des conneries !

 » The Gospel. Truth?  St Matthew-in-the-city »

Advertising Agency: M&C Saatchi, Auckland, New Zealand
Executive Creative Director: Todd Waldron
Creative Director: Paul Taylor
Art Directors: Rene Van Wonderen, James Bowman
Copywriters: Ben Pegler, Leon Hayward
Retoucher: Woody, The Lounge ()

via

Catégorie → PRINT

2 commentaires
  1. Lol, ce côté « j’apprécie vraiment mais », c’est tellement… faux cul ? Woups…
    Bref. Nos différences par rapport à Ads of the World, puisqu’apparemment il faut qu’on se justifie :
    – on ne poste pas tout ce qui nous tombe sous la main, on essaie de faire une sélection de ce qui présente de l’intérêt, au moins à nos yeux
    – on essaie de poster un commentaire pertinent (ou pas) sur l’article pour donner un avis, et pas simplement pour relayer telle ou telle campagne

    Mais sinon Ads est une excellente source, qu’on recommande vivement. Et Greg, si tu en as d’autres à nous soumettre, ou même si tu as toi-même des créas sympas à faire partager, on publiera tout ça avec grand plaisir !

  2. Nico permalink

    Un arrière goût de pubs existantes. En mémoire ya deux ans avec des briquets posés dans des arrières plans de tableaux, ou encore « le bon, la brute et le dentifrice ».
    Pas sympa le Greg ^^

Ecrire un commentaire

Note: le XHTML est autorisé. Votre adresse mail ne sera jamais publiée.

Abonnez-vous aux commentaires par RSS