Skip to content

Le revers des opérations blogueurs

Par Julien & Arnaud le 25 mai 2010

Récemment, on a eu l’occasion d’assister à l’envers d’une opération blogueurs. L’envers, c’est à dire de la découvrir non pas en tant que blogueurs, mais bien de la voir se dérouler du côté deceux qui organisent. Et on avait un peu envie de vous faire partager nos observations.
Sans rentrer dans les détails, il s’agissait d’une petite opé d’envoi de produits, qui cassait pas trois pattes à un canard mais qui était gentillette et offrait des produits. Elle s’adressait àdes catégories bien particulières, les blogueuses « mode et beauté » (les fameuses), et les blogs « masculin« . À partir de là, on a pu identifier plusieurscatégories parmi les participants à ce type d’opé :

- les « pas joignables » : ils bloguent, mais ne répondent pas quand tu cherches à les contacter. Bon, on ne va pas leur jeter la pierre, ça nous est arrivé aussi malheureusementde ne pas répondre à certains messages ou certaines demandes, on y pense, on se dit « on le fera plus tard », on repousse on repousse, et finalement on oublie. C’est compréhensible.

- les « retardataires » : ton opé est terminée depuis maintenant 6 semaines. Tu es en train de rédiger ton récap pour ton client. Et là, un mail arrive. C’est un des blogueurs /une des blogueuses que tu avais tenté de contacter il y a 3 mois qui te répond que oui, il/elle est intéressé(e). Bon bah là, le mieux, c’est peut-être d’attendre aussi 3 mois avant de luirépondre :-D

- les « enthousiastes » : ceux-là c’est un peu le rêve. Tu les contactes, tu envoies ton colis, ils le reçoivent, te confirment qu’ils l’ont bien reçu, font un billet sur leur blogpour en parler et même, des fois, y en a qui t’envoient un mail pour t’informer qu’ils ont publié un billet. Une espèce rare !

- les « honnêtes » : qu’ils soient intéressés ou pas au départ par ton opé, ils ont accepté de recevoir ton colis, mais au final ils ne sont pas intéressés par ce qu’il contient.Ils le disent directement et simplement, ils n’en parleront pas mais te remercient poliment pour cet envoi. Rien à leur reprocher.

- les « profiteurs » : super sympas quand tu les contactes, ils te répondent toujours en quelques minutes, sont très disponibles et très arrangeants pour recevoir tes envois. Parcontre dès qu’ils les ont dans les mains, fini, plus de nouvelles ! Tu as beau les relancer tant que tu veux, ils ont complètement disparu de la circulation. Suggestion d’opé pour ceux-là : descours pour apprendre à être poli…

- les « angoissés » : ils ne sont pas contre participer à l’opé, mais il ne veulent pas te donner d’adresse pour envoyer de colis, parce qu’on sait jamais hein, des fois que tusois un pervers qui en profite pour s’introduire chez eux par la suite. Eux te feront envoyer ton colis à une boîte postale, qu’ils iront relever en étant déguisé et en vérifiant qu’ils ne sontpas suivis. Ceux-là finiront invités dans une émission présentée par Delarue.

- la « radasse » : Oui là on dit « elle » parce que ça fait plus joli, mais y a des radasses masculins hein. La radasse donc, elle d’abord est super contente que tu lui envoies descadeaux gratis. Genre c’est une reconnaissance, elle est influente. Par contre elle fait son indignée quand tu lui demandes à titre indicatif si elle pense éventuellement en parler sur son blog.Et là d’un coup, elle n’a plus qu’un but dans la vie, pourrir ton opé. Elle va donc se mettre à tweeter intensément pour dire à ses copines modeuses ce qui se cache derrière ton opé, que c’estpourri et qu’en plus ils exigent que tu écrives un billet de blog. Tout juste si elle demande pas un chèque de dédommagement, des excuses publiques et des produits en rab, parce que quand mêmehein, on va pas les jeter maintenant.

On en oublie sûrement, mais voilà un petit aperçu des différents types de réactions possibles des blogueurs quand on leur propose une opé classique. Le côté positif de tout cela pour nous, c’estque ça ne fait que donner plus de mérite à ceux qui mettent en oeuvre ces opés, et qu’on apprécie d’autant plus des actions originales. À titre d’exemple, on a récemment reçu un joli petit cadeau teaser envoyé par Spöka à l’occasion du lancement descorners FNAC IT! , on a aussi pu participer à une sorte d’enquête-puzzle originale pour le lancement du site « touslessoirs.fr » viaPublicis Modem, etc. Bon bah ceux-là on leur dit bravo, et bon courage. Parce que des fois vous tombez sur des drôles de blogueurs, hein…

Catégorie → COUP DE GUEULE

11 commentaires
  1. mais un profiteur honnête !

  2. Mmmm je me retrouve à la fois dans enthousiaste, quand il y a une opé sympa, que je connais un peu l’organisation, je lui renvoie volontier un mail avec le petit lien sacré :)

    Par contre je rajouterais une petite ligne du style « Désolé » ou « Copain »
    avec : « Ton produit est sympa mais je ne comprend pas pourquoi tu me l’a envoyé, ce n’est pas dans ma ligne éditoriale, tu le sais bien… Franchement désolé » ou pour « Copain » un truc du style « Pourquoi tu m’envoie ca serieux ??? Ah Parce que je t’avais envoyé le truc y a deux semaines ? Bon allez ok j’te fais un article » …

    Hélas c’est vrai :)

  3. Pour en avoir organisé plusieurs… je ne peux que dire : +1 :)
    Il manque des portraits mais l’essentiel est là!

    Well done !

  4.  ah ouais pas faux… encore que le « désolé » il ressemble pas mal à l’honnête (même si effectivement il y a les deux).

    Quant au « copain »… effectivement, ça arrive

  5. Parfaitement exact ! D’ailleurs nous la grande majorité du temps on est comme ça (honte à nous). Mais idéalement, on devrait répondre, par politesse, même un « merci mais non merci ». On dit bien « idéalement », hein :)

  6. C’est adorable de nous avoir cités en best practice, merci les garçons.
    sachez que j’apprécie beaucoup. Je vais faire un mail de ce pas à la Fnac pour qu’elle active la livraison de vos LCD 47 pouces. ;)

  7. ce serait pas possible d’avoir autre chose, genre une chaîne Hi-fi ou truc du genre ? Les téloches on sait plus où les ranger là, 4 dans le salon, 5 dans la chambre… En plus on te raconte pas les factures d’électricité.

  8. ah non, on le pensait pas en synonyme de coconne on le pensait plutôt en personne sympa qui est super contente de participer à une opé et de faire un truc original… catégorie trop rare ! Bravo, nous qui sommes plutôt des « profiteurs » ou des « abonnés absents » nous t’envions :)

  9. Ah la la ! C’est tellement vrai !

Ecrire un commentaire

Note: le XHTML est autorisé. Votre adresse mail ne sera jamais publiée.

Abonnez-vous aux commentaires par RSS