Skip to content

Le palmarès du 41ème Club des DA

Par Julien & Arnaud le 24 mar 2010

Lundi soir avait lieu un petit évènement dans le microcosme publicitaire : la soirée annuelle du Club des DA. Moins côté qu’un lion à Cannes, un prix au Club, ou même une mention, ça faittoujours vachement bien dans un doss quand même. Et puis c’est l’occasion de voir un peu ce qu’il se fait de bon en France.

On vous a donc concocté une petite sélection de ce qui a retenu notre attention. Pour voir l’intégralité du palmarès, c’est sur le site du club que ça se passe.Un petit rappel, il n’y a plus de « 1er prix », « 2ème », ou « 3ème », mais seulement des Prix, des Nominations, ou Rien.

PRESSE
En presse magazine, ce sont CLM et ses annonces pour Hewlett Packard qui ont raflé un prix.

 Le palmarès du 41ème Club des DA

 Le palmarès du 41ème Club des DA

En presse quotidienne, ce sont les annonces Greenpeace « Boomerang » de DDB Paris qui ont raflé le prix, et unenomination a été attribuée à Marcel Paris pour ses annonces Fiat.

 Le palmarès du 41ème Club des DA

 Le palmarès du 41ème Club des DA

 Le palmarès du 41ème Club des DA

 Le palmarès du 41ème Club des DA

AFFICHAGE
On prend les mêmes et on recommence : un prix pour HP et CLM, une nomination pour Fiat et Marcel (voir ci-dessus). Mais on rajoute un prix pour Lowe Strateus et ses affiches Sécurité Routière « 12 000 vies sauveés » (oh ben coolalors, ça veut dire qu’on peut recommencer à rouler bourrés ? Non ? Bah alors ? Nan, on est méchants, elles nous ont bien fait marrer ces affiches… bon après c’était peut-être pas le but…), unautre prix pour la campagne « Merci » de TF1 et DDB Paris, et enfin une nomination pour BETC avec Solidarité Sida et sonaffichage « chaque minute compte ».

 Le palmarès du 41ème Club des DA

 Le palmarès du 41ème Club des DA

 Le palmarès du 41ème Club des DA

 Le palmarès du 41ème Club des DA

 Le palmarès du 41ème Club des DA

FILM
En télé, un prix qui semblait inévitable pour Canal+ et ses auteurs qui sortent des placards avec BETC, nomination pourBrandt et sa maison hantée de DDB, une autre pour Fiat et ses Panda avec Marcel, une pour l’INPES et DDB et leur chancesur deux de mourrir du tabac, et enfin une dernière nomination pour CLM, Pepsi Max et leur remake d’une scène culte de Fight Club.


e="true">

Catégorie cinéma, c’est encore Canal+ et ses auteurs, leurs placards, tout ça, qui rafle le prix.
Catégorie film internet, pas de prix mais deux nominations, l’une pour TBWA Paris et sesgraffitis de zizi, l’autre pour MTV et son spot délicieusement barré « Fuck the world » réalisé par Hervé Plumet.



RADIO
Pas de prix non plus en radio, mais deux nominations. Les deux sortent de chez Au Revoir Charlie (on a envie de dire « évidemment ;) l’une pour Draft et son « apocalypse joyeuse » pour Chronicart, l’autre pourCitroën et son agence H.
Allez les écouter sur le site du Club, des bonnes radios c’est toujours un régal.

DIGITAL
Catégorie Site évènementiel, on a ici trois lauréats : un prix pour « Jetueunami.com » de 13ème rue etBETC, un autre prix pour l’arbre digital de GDF et Buzzman, et une nomination pour le site « 11 chambres.com » de Valérie Hersleven.

Catégorie Corporate, c’est Louis Vuitton le seul Lauréat, puisqu’il rafle un prix avec son site « Journey Astronaut« imaginé par Ogilvy Paris.

Catégorie Jeux, un prix pour DDB Paris et Wrigley Airwaves avec le site www.chlorophyllo.fr, désormais retiré. Heureusement, il reste l’article de Buzz&cie sur le sujet pour se souvenir/découvrir ce fameux Chlorophyllo.

BILAN
Bah ouais, on va pas non plus juste balancer des résultats comme ça, un moment faut qu’on marque un truc, un avis, si mauvais soit-il, sinon on va se mettre à ressembler à tous ces blogs oùpersonne n’a d’avis ou ne dit ce qu’il pense (non, on ne vise personne, il y en a trop pour s’atteler à une liste ;)

Et bien quelque part nous on trouve ce palmarès sans surprise (pas chiant, mais…). Que des classiques, en somme. Les vainqueurs de Cannes de l’an passé (Fiat, Greenpeace, …)auxquels viennent s’ajouter les « hits » de cette année (Canal+ Créateur original, les graffitis de Aids, la maison hantée de Brandt, le site « Je tue un ami.com »,…).
Des grosses agences qui tirent leur épingle du jeu (BETC, DDB, Marcel) et d’autres qui sont curieusement absentes (Publicis, JWT, CBGrey, …).
Moitié moins de prix décernés que l’an passé. 7% de travaux déposés en moins. Bah dis donc… c’est la crise ou bien ?!?

Alors certes, il y a du très très bon dans ce qui a été récompensé, pour la plupart on aurait d’ailleurs pas vu autre chose à la place. C’est d’ailleurs peut-être ça qui nous pose unproblème. L’absence de concurrence réelle face à ces « poids lourds » qui trustent les récompenses. Pas sûr que ce soit bon signe pour le niveau global (le fameux).
Il reste à espérer que Cannes soit un peu plus surprenant, un peu plus étonnant. M’enfin pour ça il faudrait que les annonceurs comprennent que, même en période de crise (SURTOUT en période decrise), c’est en étant créatif que l’on communique le mieux.
Amen.

Catégorie → 360

6 commentaires
  1. Merde, je pensais voir mes créas…
    Ah non, je suis pas créa :(

    [je sors]

  2. Nico permalink

    Je suis à la bourre sur les dernières créations, je ne connaissais pas la pub Pepsi. Ca vous rappelle pas quand même drôlement un passage du film Fight Club, quand Norton fait semblant d’être agressé par son patron pour pouvoir partir avec pleins d’avantages ?

  3. si en fait, tellement qu’on l’a mis dans l’article :)
    Enfin après on suppose que c’est pleinement assumé, après tout Pepsi a une certaine tradition de détournements de films (souvenons-nous de la parodie du Cercle des Poètes disaprus, par… Fred&Farid)

  4. MonsieurLabeil permalink

    On ne parle pas assez de la campagne Sécurité Routière de Lowe Strateus. C’est une agence qui sort des annonces assez « confidentielles » diront nous… mais là, je trouve qu’on a affaire à une sacrée bonne pub. A mon sens, elle serait signée Leg avec Gaultier, on crierait au génie (et ça serait mérité). Vu la difficultée du sujet, cette campagne me parait super juste.

    Ensuite, on peut se demander pourquoi CLM se prend des prix avec HP alors que cette campagne existe déjà (pour TPS avec des basketteurs accrochés au mur d’une chambre). Exactement la même idée… Surtout qu’être créatif, c’est aussi avoir une culture publicitaire. Mais bon…

  5. Pas tout à fait d’accord, on parle souvent de Lowe (ne serait-ce qu’ici, on relaie assez régulièrement leurs campagnes).
    Quant à cette campagne print pour la sécu routière, je me souviens que quand elle était sortie, on en avait beaucoup parlé avec les gens autour de nous : on trouvait (mais c’est très personnelle) qu’elle tenait plus de l’autocongratulation que de la volonté de sauver des vies. Bon mais là c’est la faute du client, pas de l’agence.
    Mais même créativement, ben franchement… pas fans. Allez, si, elle nous a fait marrer, hein, elle est un peu couillonne. Mais bon aprèson s’est dit que le but deces campagne c’est quand même de sauver des vies, pas de se marrer.

    Faudrait qu’on retrouve, lors de la sortie de cette campagne quelques personnes (qui se reconnaitront peut-être) nous avait envoyé des propositions de détournement, en reprenant les visuels mais en changeant juste l’accroche (genre « Patrice vomit son déjeuner », enfin tout ça).

Ecrire un commentaire

Note: le XHTML est autorisé. Votre adresse mail ne sera jamais publiée.

Abonnez-vous aux commentaires par RSS