Skip to content

Festival de Cannes, c’est parti !

Par Julien & Arnaud le 22 juin 2010

Depuis dimanche, le 57ème Festival International de la Publicité a débuté à Cannes. Les premières short lists tombent, ainsi que les premiers résultats. C’est maintenant unetradition sur CoupdePub, on vous propose de découvrir les grands gagnants du festoche. On démarre avec les catégories Promo & Activation, PR, et Direct.

 

 

CATÉGORIE PROMO & ACTIVATION :

Le Grand Prix est allé à la campagne Gatorade « Replay » imaginée par TBWA\Chiat\Day, qui recréait les grands matchs historiques du foot américain (et du hockeypar la suite).

Client : Gatorade

Agency : TBWA\Chiat\Day

Director : Kris Belman / V. Scott Balcerek

Chief creative officer : Rob Schwartz

 

Côté français, ben… rien. Ni or, ni argent, ni bronze.

 

 

CATÉGORIE PR :

Et bien c’est encore un Grand Prix pour la campagne Gatorade « Replay » de TBWA\Chiat\Day (voir ci-dessus). Et pour la France, et ben… encore bredouille.

 

 

CATÉGORIE DIRECT :

On vous le dit tout de suite, c’est encore une catégorie où la France n’a pas tellement brillé, puisqu’elle repart avec seulement deux petits lions en argent, les deux pour BETC avec son site pour 13ème rue « JeTueUnAmie.com » (qui aurait mérité mieux, non?). Le Grand Prix, lui, estpour Orcon Broadband et son agence SPECIAL GROUP Auckland, avec leur campagne « Orcon + Iggy Pop », une sorte de concert à distance très sympa :

Client : Orcon Broadband

Agency : SPECIAL GROUP Auckland

Creative Directors : Tony Bradbourne, Rob Jack, Heath Lowe

 

 

Catégorie → 360

3 commentaires
  1. Postoklov permalink

    Mais si il y a 2 Silver en Direct pour la France, pour Jetueunami 13ème Rue (BETC).

  2. argh, honte sur nous, merci pour cette correction, on a rectifié dans le billet. Le pire c’est qu’on l’a vu, on a trouvé que c’était pas cher payé et que ça aurait bien valu un petit Lion d’or, et derrière… on oublie d’en parler… Encore merci.

  3. @zaza @jerome @clement @AdTimes @PIerrat : merciiiii
    @bignut : ah merci d’avoir relevé, on se disait que notre connerie passait inaperçue, on était tristes (bon pour la petite histoire, au début on a vraiment fait la faute, boulet que nous sommes, et puis on a corrigé, et puis on s’est dit « non on va laisser c’est mieux comme ça, les gens verront la vanne »; et évidemment personne ne l’a vue…)

Ecrire un commentaire

Note: le XHTML est autorisé. Votre adresse mail ne sera jamais publiée.

Abonnez-vous aux commentaires par RSS