Skip to content

CAREERBUILDER.COM – Peut-être est-il temps d’aller de l’avant !

Par Julien & Arnaud le 4 nov 2008

Mais peut-être est-il temps…de faire plus original.
Au premier regard, cette campagne a l’air sympa. C’est vrai qu’on a vu pire. Mais on a aussi vu mieux. On a surtout vu plus original. Ici on a juste droit à un mix de deux coups de pubsarchi usés.
Tout d’abord, le concept visuel. On joue sur le premier plan et l’arrière plan, et on crée un relation artificielle entre les 2, qui amène une impression marrante. D’ailleurs c’est plutôtbien fait, celle avec le coup de pied au cul est même particulièrement drôle. Mai bon. C’est un principe qui a été utilisé, ré utilisé, et encore réutilisé dans de nombreuses pubs. Si je neme trompe c’est exactement le même principe qu’utilise la chaîne France 2 pour ses habillages de tunnels publicitaires.
Ensuite, la signature. « Maybe it’s time to move on ». Peut-être est il temps de bouger. De changer. De changer de métier ? Si cette signature n’a pas été utilisée 100 fois, elle n’a pas étéutilisée une fois. C’est le coup classique, particulièrement pour les agences d’intérim : on montre quelqu’un faisant n’importe quoi dans son boulot, et on retombe sur ses pieds en signant »changez de job ». C’était drôle au début, ça l’est encore parfois quand la mécanique est parfaitement exécutée, mais sinon… ça devient lassant.
Bref, une pub qui parle de changement et qui pourtant réutilise toutes les vieilles ficelles bien classiques… c’est pas vraiment convaincant.
 

 CAREERBUILDER.COM   Peut être est il temps daller de lavant !
 CAREERBUILDER.COM   Peut être est il temps daller de lavant !
 CAREERBUILDER.COM   Peut être est il temps daller de lavant !
 CAREERBUILDER.COM   Peut être est il temps daller de lavant !
le site

Catégorie → COUP DE GUEULE

1 commentaire
  1. Aurélien permalink

    C’est vrai que c’est gras et archi vu, mais le coup de la viande hache me fait bien marrer de part son côté nanard

Ecrire un commentaire

Note: le XHTML est autorisé. Votre adresse mail ne sera jamais publiée.

Abonnez-vous aux commentaires par RSS